Société d'Histoire Naturelle Alcide-d'Orbigny

Cordulegaster

Cordulégaste bidenté - (De Selys Longchamps, 1843)

Cordulegaster bidentata

Espèce très rare. Seulement cinq sites trouvés : deux sources halophiles (Zagat et Ternant-les-Eaux), une zone de source près de Coude (obs. E. Boitier), au pont d’Avèze sur la Dordogne (obs. T. Leroy) et un petit ruisseau en sous-bois à Saint-Germain-l’Herm (obs. G. Thompson). Sa répartition est probablement sous-évaluée de par son habitat particulier sous-prospecté.
À rechercher, sous forme de larve pour plus de succès, près des petits ruisseaux en sous-bois, sources tufeuses (Nonette, Saint-Maurice), suintements d’eau minérale, vasque d’un ruisselet...

Confusions possibles : les deux séries d’anneaux jaunes sur l’abdomen ne sont pas toujours visibles chez C. boltonii. Le vertex de C. bidentata est noir alors qu’il est jaune chez C. boltonii. Mais le seul critère fiable reste l’examen du nombre de dents sur l’appendice annal inférieur.

Phénologie : de mi-mai à fin août ; pic fin juillet.

Répartition altitudinale : 5 sites de 360 m (Coudes, obs. E. Boitier) à 980 m (Saint-Germain l’Herm, obs. G. Thompson).

Liste rouge Auvergne : espèce en danger.

Cartographie dans le département du Puy-de-Dôme

Cercles : données A.-J. Francez.
Ronds noirs : données F. Bronnec.
Ronds gris : autres données, Brugière (1986), Leroy (2001, 2005), SLO (2001), groupe Sympetrum (C. Deliry) et J.-P. Barbarin, E. Boitier, J. Frat, B. Gilard, R. Legrand, G. Thompson, M. Verges (comm. pers., 2006).
Chaque rectangle correspond à une demi-carte au 1/25000 (IGN série bleue).

Article de Thibaut Delsinne, mercredi 9 mars 2016