Société d'Histoire Naturelle Alcide-d'Orbigny

Somatochlora

Cordulie métallique - (Vander Linden, 1825) (Vander Linden, 1825)

Somatochlora metallica

Espèce assez commune, de très loin la plus fréquente des trois Somatochlora. Elle vit au dessus de 600 m sur de grandes étendues d’eau (étangs, lacs, tourbières) bordées de végétation, voire plus en plaine sur les parties lentes des cours d’eaux comme la Sioule, où elle est d’habitude observée en France. Elle patrouille le long des berges comme C. aenea et vu sa ressemblance avec les autres Somatochlora, la capture est indispensable.

Confusions possibles : avec S. arctica et C. aenea ; l’examen des appendices annaux permet de trancher.

Phénologie : de fin mai à mi-septembre ; pic fin juillet.

Répartition altitudinale : 55 sites de 350 m (pont de Menat) à 1445 m (Anzat-le-Luguet) ; pic au dessus de 800 m.

Cartographie dans le département du Puy-de-Dôme

Cercles : données A.-J. Francez.
Ronds noirs : données F. Bronnec.
Ronds gris : autres données, Brugière (1986), Leroy (2001, 2005), SLO (2001), groupe Sympetrum (C. Deliry) et J.-P. Barbarin, E. Boitier, J. Frat, B. Gilard, R. Legrand, G. Thompson, M. Verges (comm. pers., 2006).
Chaque rectangle correspond à une demi-carte au 1/25000 (IGN série bleue).

Article de Thibaut Delsinne, mardi 8 mars 2016